L’ « Europe qui protège », l’Europe de la réconciliation ?

L’Europe est au point mort. Pour la première fois, un de ses membres s’apprête à la quitter. Aux dernières européennes, le FN s’est placé largement en tête du scrutin, en France.
Dans ce tableau noir pour les européistes, une éclaircie est apparue avec l’élection d’Emmanuel Macron. Défendant un nouveau projet européen autour de l’idée d’une « Europe qui protège » et multipliant les grands discours à ce sujet, il entend bien faire durer cette éclaircie. Mais en a-t-il vraiment les moyens ?

Sujet signé Antoine (le sulfuro-gaulliste), Côme (le bonaparto-macroniste), Martin (l’incompris de droite), Maxime (l’écolo d’extrême-centre), Nicolas (le libéral-sceptique) et Solène (la pragmatique à convaincre).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *